Le fameux gâteau aux "Thé Brun", celui qui est d'après mon chéri le meilleur gâteau au monde. Celui que sa maman lui prépare chaque année pour son anniversaire, celui qui est si bon et si ... moche, car d'après la même source ce gâteau est par définition tout sauf esthétique. Vous imaginez donc que après des mots pareils je me suis sentie dans l'obligation d'en faire un, nous avons donc appelé sa maman hier soir pour lui demander la recette ... et là, l'horreur absolue, il y a des jaunes d'œuf crus dans le gâteau. S'il y a bien une chose qui m'horrifie dans la nourriture, ce sont les œufs crus. Depuis toujours ma mère, travaillant dans un laboratoire de pathologie, me met en garde contre les œufs crus qui peuvent être porteur de la salmonellose. Hypocondriaque, paranoïaque et souffrante de toutes sortes de psychopathie du trouble alimentaire il m'est impossible moralement et éthiquement de faire un gâteau avec des œufs crus. Vous vous demandez comment je fais donc un tiramisu? Même si la plupart des gens sensés de ce monde ne se sont jamais posé cette question, moi si, la réponse est simple, je bannis les jaunes d'œuf et je monte les blancs en meringue italienne, qui a l'avantage de les faire cuire avec la chaleur du sirop de sucre. Mais revenons au Thé Brun et au challenge qu'il représentait. Car mis à part les œufs c'est quand même le gâteau préféré de mon chéri, ce qui veut dire que l'erreur est totalement intolérable. Et là je dois absolument vous parler de l'éducation ancestrale bulgare qui a traumatisé et traumatise toujours des générations de jeunes filles à la quête de l'amour. D'après cette doctrine de la parfaite femme et future épouse, l'amour d'un homme passe par son estomac. Autrement dit un homme au ventre heureux est un homme amoureux. Vous imaginez donc qu'il m'est absolument impossible de laisser mon petit chéri malheureux. Je me devais à lui faire un gâteau aux Thé Brun meilleur que celui de sa maman, car je compte bien prendre le relais et m'occuper de ce genre de choses dans l'avenir. Après tout c'est un grand garçon maintenant...
Voici donc ma recette, préparée hier soir et fraîchement dégustée. Je vous ferais part ensuite de mon bilan de la situation, concernant les œufs, l'esthétisme et l'amour...

Gâteau au Thé Brun
th__brun_site

Ingrédients :
1 paquet de biscuits Thé de Lu
1 grande tasse de café (et là George intervient dans ma recette en disant évidemment "Nespresso, what else ?" )
Pour la crème mousseline vanillée :
380ml de lait
30g de Maïzena
3 jaunes d’œuf
150g de sucre
1 sucre vanillé (ou quelques goutes d’extrait de vanille, ou au mieux une gousse fendue en deux et plongée dans le lait)
100g de beurre
Préparation :
1. Mettez le lait dans une casserole et portez à frémissements. Dans un grand bol mélangez au fouet les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent légèrement. Ajoutez ensuite la Maïzena et le sucre vanille. Mélangez à nouveau puis versez dessus 1/3 du lait chaud. Fouettez et versez la préparation dans la casserole. Mélangez énergiquement à feu moyen, la crème doit s'épaissir. Retirez la casserole du feu, remettez la crème dans le bol et rajoutez y le beurre coupé en petits cubes. Mélangez au fouet, le beurre doit être parfaitement incorporé à la crème et celle-ci doit être lisse et brillante.
2. Tapissez un plat rond d’environ 25cm de diamètre de film alimentaire. Trempez les biscuits dans le café tiède et rangez les en colimaçon dans le fond du plat. Une fois le fond couvert de biscuits versez-y 1/2 de la crème et lissez-la à la spatule. Répétez ensuite l’étape avec les biscuits, tramez puis rangez et terminez par le restant de la crème. Couvrez ensuite d’encore une couche de biscuits trempés dans du café et recouvrez de film alimentaire. Placez dessus une assiette et appuyez légèrement afin que le tout se tasse un petit peu. Remettez au réfrigérateur le plat accompagné de son assiette et laissez-le passer une bonne et douce nuit.
3. Le lendemain retirez l’assiette et le film alimentaire qui couvrent le plat. Mettez dessus un plat à service et retournez. Retirez le film alimentaire restant et décorez le gâteau avec du chocolat râpé.
4. Dégustez
Bilan :
1. La crème mousseline est très bonne et deux fois moins calorique que la préparation traditionnelle. Ce qui est très encourageant, car ce n’est pas parce qu’on aime les bon plats et la charcuterie que nous devons nous sentir obligés de nous transformer en boudins.
Une petite confidence entre gourmands, cette crème se marie très bien avec du chocolat ou des pralins, vous pouvez donc lui donner le goût que vous voulez.
2. Comme la photo en témoigne, il n’est pas moche du tout mon gâteau et me paraît tout à fait présentable.
3. Mon chéri adore et en redemande, et ça s’est ma plus belle victoire :p